Puy-de-Dôme

Rugby et football fusionnent

C’était il y a un peu moins d’un an : l’ASM et le Clermont Foot ouvraient le premier centre de formation partagé de France. Un projet ambitieux visant à s’entraider et à profiter des atouts de l’un et de l’autre. Retour sur cette journée d’inauguration.

9h. Arrivés parmi dans les premiers journalistes, nous découvrons un bâtiment banal couleurs anthracite et gris clair, fait de tôle et aux premiers abords sans vie. Les fleurs n’ont pas encore pointé le bout de leur nez et il n’y a que la terre, récemment semée pour « embellir » cette première impression plutôt décevante. Ce pourrait être une usine mais il s’agit d’une vraie révolution et d’un bond en avant pour le département, pour le pays. Le premier centre de formation partagé entre deux clubs professionnels de disciplines différentes est né. Après les premières impressions plutôt médiocres, nous pénétrons dans ce bâtiment en passant par la porte principale encerclée des deux logos, ceux de l’ASM et du Clermont Foot.

9h30. Sur le pas de la porte, Bertrand Rioux, Président du centre de formation de l’ASM nous accueille et s’improvise guide.

« C’est un superbe centre de formation. Le but est d’apprendre du football, comme les footballeurs veulent apprendre du rugby. Ce sont deux sports bien différents, mais ils peuvent nous apprendre des choses sur les appuis, l’explosivité, tandis qu’ils pourront se nourrir de notre expérience sur la partie musculation. On va pouvoir progresser au contact des uns et des autres. »

10h30. Au tour de Frédéric Zago de louer les qualités du projet, lui qui vient d’être nommé Directeur du centre de formation du Clermont Foot.

« La particularité de ce centre, avec le partage, m’a rendu curieux. Je regarde ce qu’ils font du côté du rugby et comment ils fonctionnent. Il y a plein de choses que l’on va pouvoir appliquer en s’aidant de ce qu’ils font à côté, la formation c’est aussi expérimenter. »

11h30. Un peu de liberté et nous pouvons déambuler dans ce centre à la pointe de la technologie. Nous apercevons quelques footballeurs sur des vélos d’appartement qui s’échauffent en vue de leur entraînement. L’occasion pour Kenneth Attal, attaquant de l’équipe réserve, né en 1999, de vanter les mérites du centre.

« Les installations sont parfaites, on va bien pouvoir travailler. On a un peu de mal à croire que certains rugbymen ont le même âge que nous, mais ils sont sympas, on parle tous entre nous. »

14h. Après la pause déjeuner, les journalistes sont bien plus nombreux et attendent l’arrivée des Présidents de l’ASM et du Clermont Foot et de ceux des ligues de football et de rugby. Celui des Jaunards, Eric de Cromières savoure.

« Ce centre va nous apporter réellement au niveau de notre équipe espoir qui fonctionne déjà très bien ».

14h30. L’heure des discours et des prises de paroles des personnes ayant contribué à ce projet. Après des interventions de Brice Hortefeux, Vice-Président de la région, d’Olivier Bianchi Maire de Clermont-Ferrand. Noël Le Graet, Président de la Fédération Française de Football, s’exprime à son tour, devant tous les pensionnaires du centre de formation et une pléthore de journalistes et d’invités.

« Il s’agit d’une initiative exceptionnelle. Réunir des sports différents c’est magnifique et Clermont a réussi un véritable miracle ! »

16h. Fin de cette journée d’inauguration et début de vie pour ce centre de formation partagé qui fait l’unanimité au sein des deux sports et des élus. Un véritable espoir et une ambition affirmée avec la création de ce centre de permettre à ces deux clubs d’apprendre des uns des autres pour performer au plus haut niveau. Si l’ASM, en rugby a déjà prouvé à de nombreuses reprises sa capacité à réussir dans le domaine de la formation, le Clermont Foot est un peu plus en difficulté dans ce domaine-là. En effet, le club de football n’évolue pas dans la première division et n’a que de modestes moyens pour parvenir à former convenablement des joueurs. Cette entente entre les deux clubs est donc une aubaine qui va leur permettre d’obtenir un centre à la pointe de la technologie et doté d’équipements derniers cris. Tout cela offre à ces jeunes la possibilité d’apprendre et de se développer dans les meilleures conditions pour approcher leur objectif de devenir professionnel.

Après une petite année d’existence, le centre de formation partagé de l’ASM et du Clermont Foot peut déjà se réjouir du sacre de champion de France de l’équipe Espoirs des « jaune et bleu » et de la promotion de trois joueurs de l’équipe réserve du Clermont Foot, en équipe principale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *